31.12.2018, 09:00

Ça s’est passé en décembre dans l'Arc jurassien

chargement
Ça s’est passé en décembre dans l'Arc jurassien

Rétrospective Une coureuse courageuse, une nouvelle place des bus et la disparition d’un faiseur d’étoiles, en ce dernier jour de l’an, nous revenons sur l’actualité régionale qui a rythmé ces dernières semaines.

L’événement

Fauché en plein vol

Au début du mois, une nouvelle a bouleversé le monde du patinage artistique. Le 3 décembre, nous apprenions la disparition de Jean-François Ballester, professeur du CP La Chaux-de-Fonds, à l’âge de 53 ans.

Victime d’un malaise cardiaque à son retour d’un concours international en Estonie, «Jeff» a été le mentor de nombreux patineurs internationaux. Arrivé aux Mélèzes en 2014, le Normand avait notamment fêté un titre olympique avec le couple formé par Aliona Savchenko et Bruno Massot en Corée du Sud l’hiver dernier.

«Tu as formé des étoiles. J’espère que la tienne brillera au firmament», a déclaré Véronique Hintzy, vice-présidente du CP La Chaux-de-Fonds lors de l’hommage qui lui a été rendu à la patinoire des Mélèzes.

Le recueillement

Notre hommage

Les JO dorés de «Jeff»

Les faits divers

13’500 francs avec une carte volée

L’affaire a suscité de vives réactions sur notre site internet. Le 5 décembre, nous vous racontions comment un Neuchâtelois accro au crystal meth a réussi à se faire remettre 13’500 francs au guichet de la Banque cantonale neuchâteloise avec une carte volée.

Sans code, mais en possession de courriers volés dans une boîte à lettres, ce trentenaire multirécidiviste a réussi à persuader la guichetière de lui remettre d’abord 5000 francs, avant de revenir le lendemain avec une boîte de chocolats et de se faire remettre encore 8’500 francs.

Devant la justice, le prévenu a reconnu l’ensemble des faits. Il a été condamné à deux ans et demi de prison ferme pour vol et sera expulsé vers son pays d’origine, le Portugal.

Le récit complet

«Justice pour les animaux»

«Justice pour les animaux», «festivités sans cruauté» ou encore «libération animale»: dans la nuit du 16 au 17 décembre, une dizaine d’inscriptions de ce type ont été tagguées sur plusieurs bâtiments, à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds.

Plusieurs plaintes ont été déposées, notamment par la Ville de Neuchâtel ou encore par une boucherie de la place. Une enquête a été ouverte par la police neuchâteloise.

Une piste? La lettre anonyme reçue à la rédaction d’«ArcInfo», un jour après les faits, dans laquelle «des activistes de la cause animale» se dénonçaient. Dans leur missive, ces militants regrettaient que «les humains s’apprêtent à partager du bon temps» durant les Fêtes, tandis que «d’autres individus souffrent et restent oubliés». Ils insistaient: «La musique de Noël n’atténuera pas la souffrance émanant des abattoirs».

Le point sur l’affaire

La personnalité

Comme une fleur

Sa force de caractère a ému les internautes début décembre. En rémission après qu’on lui a détecté une tumeur au cerveau, Naïa, 8 ans, a bouclé les 3,4 km de la Corrida de Noël de Neuchâtel. Accompagnée de sa maman Gaëlle et de neuf autres supporters, elle a avalé les trois tours comme une fleur.

Ce n’est pas la première trotte qu’effectuait la petite Neuchâteloise. Depuis son diagnostic il y a un an, Naïa a participé à une dizaine de courses en se faisant parrainer. L’argent va à Zoé4life, association qui soutient les enfants atteints de cancer en Suisse et leurs familles.

Notre rencontre avec la famille de Naïa

La course

Vie locale

Une nouvelle gare routière, enfin!

A la Saint-Nicolas, les Loclois ont inauguré leur nouvelle gare des bus, sur la place du Premier-août. C’est désormais par là que transitent toutes les lignes de TransN et de CarPostal. Coût des opérations: 1,4 million de francs dont 250’000 francs de subventions fédérales.

Une saine évolution? «Certains ont de la peine à voir leurs habitudes chamboulées mais en réalité, c’est beaucoup plus pratique pour tout le monde. Les passagers n’ont plus besoin de traverser deux rues pour prendre leur correspondance. Et les chauffeurs peuvent s’élancer dans le trafic sans devoir forcer le passage à des autos», commentait le chauffeur de bus Joris Frey, que l’on surnomme aussi «Joe Friedly».

Le réaménagement de la place ne s’est pas fait sans histoire. Au moment de l’achèvement des gros oeuvres début juin, nous apprenions que l’abribus allait devoir être démonté, puis remonté, chaque année pour pouvoir installer la grande scène du Music festival des Promos. Puis, en juillet, nouvelle affaire. Cette fois-ci, c’était le quai de la gare qui était en cause. Trop court de 7 mètres, il a dû être détruit puis refait. La Ville assumait alors «une erreur de planification» et annonçait qu’elle supporterait le surcoût – entre 10’000 et 12’00 francs.

La gare vue par «Joe Friedly»

Quels changements pour les Loclois?

L’abribus à démonter

Le quai trop court


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

VinsAlain Gerber remporte le prix «Ambassadeur» de la Sélection neuchâteloiseAlain Gerber remporte le prix «Ambassadeur» de la Sélection neuchâteloise

SpécialitésGastronomie: un menu estival entièrement neuchâteloisGastronomie: un menu estival entièrement neuchâtelois

AménagementLes Ponts-de-Martel: le canton ordonne l’évacuation d’une tente équestre au cœur des Marais rougesLes Ponts-de-Martel: le canton ordonne l’évacuation d’une tente équestre au cœur des Marais rouges

Chronique«Complètement cramé», l’air du temps de Virginie Giroud«Complètement cramé», l’air du temps de Virginie Giroud

Cinéma«Tout simplement noir»: «Le communautarisme n’existe pas»«Tout simplement noir»: «Le communautarisme n’existe pas»

«Le communautarisme n’existe pas»

Jean-Pascal Zadi réunit les stars noires, de JoeyStarr à Omar Sy, en passant par Soprano, dans une comédie intelligente...

  08.07.2020 20:00
Premium

Top