L'Hôpital neuchâtelois, premier hôpital de Suisse à garantir l'égalité salariale

La certification "Fair-ON-Pay" a été décrochée par l'Hôpital neuchâtelois (HNE), qui devient le premier hôpital de Suisse à garantir l'égalité salariale entre hommes et femmes. Cette certification a été décrochée au terme d'une analyse de la société Comp-On.
10 sept. 2019, 12:45
Les données brutes standardisées à plein temps d'un total de 2535 salariés ont été évaluées.

L'Hôpital neuchâtelois (HNE) devient le premier hôpital de Suisse à garantir l'égalité salariale entre hommes et femmes. Il a obtenu la certification "Fair-ON-Pay", qui valide l'orientation dans le cadre de sa politique du personnel et de sa responsabilité sociale.

Cette certification a été décrochée au terme d'une analyse approfondie de la société Comp-On, prestataire reconnu par le Bureau fédéral de l'égalité en matière d'analyses salariales (BFEG), a indiqué l'hôpital mardi.

A lire aussi : Le retour en force de la HEM avec une collaboration à l'Hôpital neuchâtelois.

La certification "Fair-ON-Pay" vise d'une part à proposer des conditions d'engagement attractives et compétitives. D'autre part, elle sert à agir sur les coûts de fonctionnement et la gestion de la masse salariale.

Comp-On a délivré la certification avec pleine conformité, respectant les principes d'un "salaire égal pour un travail de valeur égale", tel que stipulé par la Constitution fédérale. Les analyses ont été vérifiées par un organisme de contrôle indépendant.

Plus de 2500 salariés

La certification couvre l'entier des données du personnel de l'HNE, hormis les apprenties et apprentis. Ainsi, ce sont les données salariales brutes standardisées à plein temps d'un total de 2535 salariés qui ont été évaluées, à raison de 643 hommes (25%) et 1892 femmes (75%).

Plusieurs analyses différenciées ont été menées (structurelle, par groupes de pairs, des employés, notamment), de façon à obtenir des informations détaillées et complémentaires. Quelques "anomalies isolées" ont été identifiées, principalement liées à l'âge et pouvant être ajustées à moyen terme, note l'HNE.