Réservé aux abonnés

Zones d’ombre à Bramois

28 déc. 2016, 00:29
La police installe un barrage sur le chemin de Longeborgne a Bramois ce lundi 26 decembre 2016 au matin. Le dimanche 25 decembre 2016, a Bramois, sur le chemin menant a l'Hermitage de Longeborgne, troi personnes ont ete blessees, a l'arme blanche. Des recherches dans la zone securisee ont permis de decouvrir dans le lit de la Borgne, le corps d'un homme decede dont on ne peut exclure qu'il soit en lien avec les evenements du matin. Il existe en effet un lien de parente entre cette personne et celle grievement blessee heliportee a l'hopital de Sion. A ce stade de l'enquete, aucun element ni indice ne permet d’etablir que l'agression a eu lieu pour des motifs religieux. (KEYSTONE/Olivier Maire) SUISSE BRAMOIS CRIME

L’agression qui a fait trois blessés et un mort dimanche à Bramois (VS) n’est pas encore élucidée. La médecine légale n’a pas encore rendu ses conclusions et les interrogatoires ne sont pas terminés.

La victime la plus grièvement touchée, un homme d’une trentaine d’années, apparenté à celui retrouvé sans vie dans le lit de la Borgne, est toujours hospitalisée. Ses jours ne sont pas en danger, a indiqué, hier, la police. Les deux autres blessés, une femme et un homme d’une septantaine d’années, ont pu quitter l’hôpital. L’identification de la victime retrouvée morte n’a pas encore été formelleme...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois