Réservé aux abonnés

Locomotives cherchent mécaniciens

04 oct. 2019, 00:01

Les CFF et BLS tentent de faire face au manque de mécaniciens de locomotive en offrant des primes spéciales. Comme il manque en moyenne 30 conducteurs par jour à ces compagnies, d’autres travaillent jusqu’à 14 jours de suite. Les planificateurs sont également à cran.

Plusieurs raisons expliquent ce manque de mécaniciens. D’une part, il faut qu’ils puissent compenser les services supplémentaires fournis en été. La situation du personnel reste donc tendue certains jours de semaine.

D’autre part, il manque, chez CFF-Cargo, à Brigue, plusieurs mécaniciens pour maladie. Il faut davantage de conducteu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois