Licenciement: L'entreprise fribourgeoise Schumacher met la clé sous la porte

La fermeture possible de l'entreprise fribourgeoise de reliure avait déjà été annoncée la semaine dernière. Les 83 employés ont vu leur contrats de travail cessés. Un plan social a été mis en place.

28 nov. 2019, 19:15
Sicht auf das Logo der Buchbinderei Schumacher, am Dienstag 7. Dezember 2010 in Schmitten. Die Firma hat den Abbau von 60 Stellen bekannt gegeben.(KEYSTONE/Peter Schneider)

Le spécialiste fribourgeois de la reliure Schumacher, à Schmitten, met la clé sous la porte. Il procède à un licenciement collectif, en mettant un terme à l'ensemble des contrats de travail de ses 83 employés.

Un plan social a été institué, selon un communiqué diffusé jeudi soir. L'entreprise singinoise avait déjà annoncé la semaine dernière une possible fermeture de son usine à la fin mars.

Schumacher constitue un fleuron industriel local. Active dans la reliure et la logistique du livre, la société se dit à la recherche de solutions, en particulier la quête d'investisseurs.