Réservé aux abonnés

Les Verts patienteront

Les écologistes restent tenus à l’écart du Conseil fédéral. Ils remettront la compresse dès que possible.

12 déc. 2019, 00:01
DATA_ART_13251335

Essayé, pas pu. Faute de soutien en dehors du PS, la présidente des Verts, Regula Rytz, n’est pas parvenue à déboulonner le chef du Département fédéral des affaires étrangères, Ignazio Cassis. L’Assemblée fédérale a réélu, hier, le PLR tessinois en lui attribuant 145 voix, contre 82 à son adversaire. «Les partis bourgeois et les Vert’libéraux ont voté pour l’ancien cartel du pouvoir, au lieu de faire vivre l’esprit de la concordance», tempête la vice-présidente des Verts, Lisa Mazzone.

Pas question pour autant de baisser les bras. «Notre revendication reste légitime, car les électeurs ont fait ...