Réservé aux abonnés

Les jeunes jugent les langues nationales ringardes

Désamour romand et alémanique pour l’autre idiome. L’anglais bien mieux maîtrisé.

29 sept. 2015, 01:01
Chateau de Colombier



Colombier, le 18 aout 2014

Photo: David Marchon COLOMBIER

Moins du quart des jeunes Romands jugent intéressant d’apprendre l’allemand à l’école. Le désamour est réciproque en Suisse alémanique, constate l’enquête fédérale auprès des jeunes, publiée hier.

Peu motivés, les jeunes Suisses peinent à vraiment maîtriser une autre langue nationale. Seuls 23% des Romands et Tessinois estiment avoir un niveau A2 (conversation basique) en allemand et 20% un niveau B1 (conversation plus facile dans plusieurs domaines).

«I love english»

Quant aux Alémaniques, ils sont 21,7% à évaluer leur connaissance du français au niveau A2, 19% au niveau B1, mais également 21,...