Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mardi 18 janvier

Vous n’avez pas suivi les infos au cours des dernières 24 heures? On vous résume l’essentiel de l’actu de ce mardi 18 janvier.
18 janv. 2022, 20:13
On vous résume l'actualité quotidienne.

Stagnation de la vague à un haut niveau

La vague omicron stagne à un haut niveau, a estimé Virginie Masserey, cheffe de section à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) mardi devant les médias à Berne. La région lémanique et le Tessin sont les plus touchés par le nouveau variant. Omicron prédomine à plus de 90%: la vague semble stagner à un haut niveau, a déclaré la responsable de la section Contrôle de l’infection et programme de vaccination, lors du point de presse des experts de la Confédération. Elle ne fait pas de prédiction quant à un «pic». Il est probable que le nombre de cas augmente, mais plus lentement, selon elle.

Tirs préventifs du loup

La régulation des loups revient sur le devant de la scène. Un peu plus d’un an après le rejet de la loi sur la chasse, la commission de l’environnement du National approuve sans opposition une initiative de son homologue du Conseil des Etats, autorisant les tirs préventifs de ces prédateurs. Un projet de loi doit être élaboré. La régulation préventive existe déjà pour les bouquetins, qui sont eux aussi protégés. La commission du Conseil des Etats veut élargir cette méthode aux loups. L’augmentation de leur population pose des problèmes, notamment dans les régions de montagnes, plaide-t-elle.

Nombre record de colis pour La Poste

La Poste a acheminé 202,1 millions de colis en 2021, un record dans l’histoire de l’entreprise et une hausse de 9,6% par rapport à 2020. Du côté des lettres, la baisse se poursuit avec 1,811 milliard de missives distribuées, soit 3,3% de moins que l’année précédente. Pour assurer ses prestations, la Poste a créé, en 2021, 809 postes à plein temps supplémentaires dans le secteur logistique, précise mardi l’entreprise. Celle-ci salue «l’engagement exceptionnel» de ses collaborateurs «en ces temps difficiles».

Lucratives organisations sportives

Les organisations sportives internationales rapportent toujours plus à la Suisse. Entre 2014 et 2019, leur impact économique a été évalué à 1,68 milliard de francs par an, en hausse de 57% par rapport à la précédente période (2008-2013). Le canton de Vaud, siège de nombreuses fédérations sportives, capte à lui seul 873 millions de francs (+58%), dont 550 millions pour le district de Lausanne (+120%). «L’impact économique est énorme et ne cesse de croître», s’est réjoui mardi le conseiller d’Etat vaudois Philippe Leuba, en présentant une étude menée par l’Académie internationale des sciences et techniques du sport (AISTS).

Les extrêmes politiques plus perméables au complotisme

Opinions politiques d’extrême-gauche et, plus encore, d’extrême-droite vont de pair avec la tendance à croire aux théories du complot. C’est ce que montrent deux enquêtes internationales avec participation suisse menées dans 26 pays auprès de plus de 100’000 personnes. Les personnes se situant aux extrémités du spectre politique ont exprimé de manière plus prononcée des croyances selon lesquelles le monde est gouverné par des forces secrètes opérant dans l’obscurité, écrivent les auteurs de cette étude publiée dans la revue Nature Human Behaviour.

par Keystone - ATS