Réservé aux abonnés

L’agence de presse s’essouffle

Prise dans sa restructuration, l’ATS a publié 10% de textes en moins sur un an.

08 mai 2018, 00:01
ARCHIV - ZUM GEPLANTEN STELLENABBAU BEI DER DEPESCHENAGENTUR SDA STELLEN WIR IHNEN DIESES ARCHIVBILD ZUR VERFUEGUNG - Mitarbeiter der Schweizerische Depeschenagentur sda in der Redaktion in Bern, aufgenommen am 30. Mai 2012. (KEYSTONE/Gaetan Bally) SCHWEIZ MEDIEN SDA STELLENABBAU

les multiples départs à l’Agence télégraphique suisse (ATS) auraient-ils un impact sur le volume du service, et donc aussi sur sa qualité? Les chiffres parlent en tout cas un langage limpide. Entre le 1er janvier et le 30 avril 2018, l’agence de presse a publié presque 10% d’articles en moins, en comparaison avec les quatre premiers mois de 2017. Et ce, en allemand comme en français.

Cette diminution survient en période chaude: la polémique enfle autour de la restructuration de l’agence de presse, qui a déjà entraîné 25 licenciements et une vingtaine de démissions volontaire...