Réservé aux abonnés

Droits humains évoqués

19 janv. 2017, 01:28
China's President Xi Jinping, center, Xi's wife Peng Liyuan, left, and Swiss Foreign Minister Didier Burkhalter eat Swiss cheese fondue during lunch during Xi's two days state visit to Switzerland in Bern, Switzerland, Monday, January 16, 2017. (KEYSTONE/POOL/Peter Klaunzer) SWITZERLAND CHINA STATE VISIT

La Suisse ne s’est pas «couchée» devant le président chinois, estime le ministre des Affaires étrangères Didier Burkhalter. Les droits humains ont été évoqués, et concrètement Berne a proposé que le commissaire de l’ONU à ce dossier visite la Chine.

Le président Xi Jinping a «réagi positivement», souligne Didier Burkhalter. Des cas concrets liés à la violation des droits humains n’ont pas été évoqués directement avec le président, mais son entourage a participé à la conversation. La délégation suisse a tenté une approche teintée à la fois de louange et de réprobation. «Nous lui avons dit qu’eff...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois