Déraillement de Daillens: le wagon d'acide chlorydrique a pu être relevé et vidé

Le wagon contenant de l'acide chlorydrique, qui a déraillé samedi à Daillens, a pu être relevé et vidé durant la nuit de lundi à mardi. Six sauveteurs ont dû être hospitalisés pour une légère intoxication.

28 avr. 2015, 11:58
Les travaux de déblaiement vont encore se poursuivre, probablement jusqu'à demain mercredi.

Les travaux se sont poursuivis mardi près de Daillens (VD) après le déraillement samedi d'un train transportant des matières dangereuses. Le trafic ferroviaire est toujours suspendu sur ce tronçon. Durant la nuit, les secours ont réussi à relever et à vider le wagon d'acide chlorhydrique.

"Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour aller le plus vite possible. Mais notre principal souci, c'est la sécurité", a expliqué mardi Denis Froidevaux, chef de l'Etat-major cantonal de conduite.

Six "cas bénins d'intoxication" se sont produits durant les manoeuvres de relèvement, cette nuit. "Six personnes ont dû être conduites à l'hôpital pour un contrôle. Ces employés ont été incommodés par l'acide chlorhydrique au moment où on a relevé le wagon. Cela montre qu'il faut être très prudent", a ajouté M. Froidevaux.

Les pompiers et les employés spécialisés sur place procèdent actuellement aux travaux préparatoires pour le relevage des autres wagons, qui seront ensuite évacués du périmètre. "Cela va prendre entre 24 et 36 heures. Si tout se passe correctement, cela pourrait être terminé mercredi dans la journée", a-t-il évalué.

Suivront le dégrappage du ballast et de la terre souillée par les 25 tonnes d'acide sulfurique qui se sont échappées d'une citerne samedi. Puis les CFF pourront commencer les travaux de reconstruction de la ligne.