Autoroutes: 500'000 personnes roulent avec une fausse vignette ou sans vignette du tout

Un demi-million d'automobilistes circulent sur les autoroutes suisses sans vignette ou avec un autocollant "bricolé". Le manque à gagner est de près de 20 millions pour la Confédération. Les sanctions sont pourtant sévères.
15 oct. 2017, 11:36
Le manque à gagner est important pour les caisses de la Confédération (illustration).

Près de 500'000 automobilistes circulent sur les autoroutes suisses sans vignette ou avec un autocollant bricolé. Le manque à gagner pour la Confédération est de 20 millions de francs par an.

L'Administration fédérale des douanes estime à 5% le nombre d'infractions concernant la vignette, a expliqué dimanche à l'ats David Marquis, porte-parole du Corps des gardes-frontière. Il confirmait un article en ce sens paru dans Le Matin Dimanche.

Avec des recettes de près de 340 millions de francs rapportés par la vignette vendue 40 francs, le manque à gagner est de près de 20 millions, calcule le journal dominical: "Un ordre de grandeur qui peut jouer", ajoute David Marquis.

Fabriquer une fausse vignette ou ne pas la coller directement sur le pare-brise revient à une falsification des timbres officiels de valeur, passible d'une peine de prison allant jusqu'à trois ans ou d'une peine pécuniaire.

En août 2014, le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone avait par exemple condamné un Tessinois résidant à Monaco à 1000 francs pour avoir collé sa vignette sur une feuille de plastique au lieu du pare-brise. Il avait également dû prendre en charge les frais de justice de 1300 francs, sans compter l'amende immédiate de 500 francs infligée à la douane de Saint-Gingolph (VS), où il avait été pincé. Il avait expliqué ne pas vouloir abîmer sa voiture de valeur.