Réservé aux abonnés 26

Art Basel, la grande foire devenue une messe de tous les superlatifs

L'événement, qui ferme ses portes demain, attire collectionneurs, amateurs et curieux. Il se veut une plate-forme pour satisfaire tous ces acteurs.
07 août 2015, 15:33
data_art_9232094.jpg

daniel droz

Impatients, serrrés comme des sardines, ils trépignent devant l'entrée. Prêts à bondir au moment où les portes s'ouvriront. Ils sont des centaines. Des VIP invités. Pour cause. Ils sont milliardaires ou millionnaires. Certains représentent des fondations. Les musées publics, eux, sont aujourd'hui fauchés. Tout ce petit monde est ici pour acheter. Acheter les oeuvres des artistes exposées dans les galeries présentes à Art Basel. Précieux sésame en mains, ces acheteurs, triés sur le volet, ont le privilège de découvrir la foire deux jours avant le public.

"Ici, on ne peut pas réserve...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois