Ski de fond: Dario Cologna arrêtera sa carrière après les JO de Pékin 2022

C’est le meilleur skieur de fond de l’histoire suisse. Dario Cologna a décidé de prendre sa retraite après les prochains Jeux olympiques de Pékin en 2022.
03 nov. 2021, 08:42
Dario Cologna tournera la page du ski de fond en 2022.

Dario Cologna arrêtera sa carrière à la fin de la saison. Le meilleur skieur de fond suisse de l’histoire entend jouer sa carte à fond aux JO de Pékin en février avant de se retirer, communique mercredi Swiss-Ski.

Je vais attaquer à fond cette dernière saison.
Dario Cologna, skieur de fond suisse

«Je tenais à annoncer ma décision avant le début de la saison afin de pouvoir aborder l’hiver et mes quatrièmes Jeux olympiques l’esprit libre», relève dans le communiqué le quadruple champion olympique grison âgé de 35 ans. «Je vais attaquer à fond cette dernière saison.»

Celle-ci démarre les 27 et 28 novembre avec les épreuves de Ruka, en Finlande.

Le plus complet

Le skieur du Val Müstair était devenu le premier fondeur suisse à remporter un titre olympique, en 2010 à Vancouver, sur le 15 km libre. Sa longue et magnifique carrière aura été marquée notamment par sa rivalité avec le Norvégien Petter Northug, dont la trajectoire s’est cependant terminée en queue de poisson.

Cologna, formidablement polyvalent, brillant autant en style classique qu’en skating, s’est illustré sur toutes les distances ou presque – avec un bémol sur le sprint. Il a remporté quatre fois le général de la Coupe du monde (2009, 2011, 2012 et 2015) ainsi que quatre fois le Tour de Ski, sa spécialité. Il a été champion du monde du skiathlon en 2013 (30 km) à Val di Fiemme et décroché 27 succès en Coupe du monde, le premier en 2008, le dernier en mars 2018 (sur 50 km à Oslo).

Surtout, il a triomphé quatre fois aux JO. Trois de ses titres olympiques ont été gagnés sur 15 km (trois fois en style libre, une fois en classique). Le quatrième a été décroché en skiathlon. Cologna a remporté une fois l’or en 2010, deux fois en 2014 à Sotchi et une fois en 2018 à Pyeongchang. Son bilan aux Mondiaux est garni d’un titre et de deux médailles d’argent.