Réservé aux abonnés

Nadia Comaneci et Montréal, la perfection et un lien à vie

En marge des Mondiaux, la Roumaine est de retour sur le lieu de son exploit.
05 oct. 2017, 00:10
epa06238973 Romanian Olympic Gold Medal winner Nadia Comaneci (L) displays the Gold Medal design for the 2017 FIG Artistic Gymnastics World Championships during a news conference in Montreal, Canada 01 October 2017. Montreal will host the 2017 FIG Artistic Gymnastics World Championships starting 2 October 2017.  EPA/CJ GUNTHER CANADA GYMNASTICS WORLDS

«La fée de Montréal», alias Nadia Comaneci, est de retour en tant qu’ambassadrice sur les lieux de ses plus grands exploits – aux Jeux olympiques de 1976 – à l’occasion des Mondiaux organisés cette semaine dans la métropole du Québec. L’occasion de se rappeler à quel point celle qui n’était alors qu’une frêle gymnaste de 14 ans a marqué son sport.

Montréal fait aujourd’hui partie du «triangle de vie» de Nadia Comaneci, comme elle le définit elle-même, triangle dont les deux autres pointes sont la Roumanie et la gymnastique. Et pour cause: c’est dans cette ville qu’elle était devenue, il y a 41 ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois