Réservé aux abonnés

"J'aurais continué avec plaisir"

Bernard Challandes explique comment son mandat à la tête de l'équipe nationale d'Arménie s'est terminé.

02 avr. 2015, 00:01
data_art_8993859.jpg

"J'ai relevé ce défi avec enthousiasme et j'ai vécu une magnifique expérience pendant ces 13 mois. Le seul risque que j'ai pris était celui d'aller en France à l'Euro l'année prochaine." La défaite concédée dimanche en Albanie (2-1) a eu raison de la patience des dirigeants de la fédération arménienne de football, qui ont mis fin au mandat de Bernard Challandes.

Car, contrairement à ce qui a été écrit, le Chaulier n'a pas démission...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois