Réservé aux abonnés

Corneilles mortes en guise d'épouvantails

15 août 2012, 00:01

Deux maraîchers tessinois ont utilisé une dizaine de corneilles et corbeaux morts comme épouvantails dans leurs cultures de la plaine de Magadino. Une coutume récurrente également ailleurs en Suisse qui suscite l'ire des protecteurs des animaux. Ainsi, Armando Besomi, de la Société de protection des animaux, a reçu une vingtaine de coups de fil et plusieurs mails en un jour. Des Tessinois et des touristes se sont dits choqués par tant de cruauté. Certaines personnes ont même menacé de boycotter les légumes tessinois, a ajouté Armando Besomi, qui juge de telles méthodes moyenâgeuses, inutiles, ...