Réservé aux abonnés

La fondation Franck Sorbier est "en sommeil", faute d'argent

Le couturier parisien n'est pas au château de Travers.

07 oct. 2014, 00:01
data_art_8452052.jpg

"Un hôte de prestige au château de Travers", titrait "L'Express" en juillet 2010, en annonçant l'arrivée prochaine du couturier parisien Franck Sorbier au Val-de-Travers. Dans ses bagages, le créateur arrivait avec une fondation à son nom créée au Vallon, et plein de projets. Il était question d'ouvrir un musée estampillé Franck Sorbier pour mettre en valeur ses créations et, à plus long terme, de créer une école de mode dans les locaux de Travers.

Or, depuis septembre 2012 et la fermeture de la troisième exposition des robes du couturier à l'usine Dubied, à Couvet, la fondation n'a plus fait...