Le législatif a accepté un crédit de 745'000 francs pour un plan d'aménagement local

Pas moins de 17 points à l'ordre du jour lundi soir lors du Conseil général de Val-de-Ruz. Un important crédit de 745'000 francs pour la création d'un plan d'aménagement local a été accepté à l'unanimité.

30 sept. 2014, 15:44
Conseil général de Val-de-Ruz a accepté à l'unanimité un crédit de 745'000 francs pour le Plan d'aménagement local.

Destiné à réglementer l’utilisation des terrains communaux, ce plan d'aménagement local (PAL) convoite la refonte des quinze anciens plans en un seul document, mais aussi les objectifs du plan de législature et la participation d’acteurs régionaux, tel le Parc Chasseral. En outre, ce PAL a été au cœur des discussions lors des ateliers participatifs principalement liés à l’aménagement du territoire.

Egalement à l'ordre du jour, trois autres crédits acceptés à l'unanimité: un crédit de 160'000 francs pour la mise en conformité de l’alimentation en eau potable du village d’Engollon, un crédit complémentaire de 230'000 francs pour la traversée de Cernier et le remplacement d’une conduite d’eau potable sur la route de Neuchâtel et 180'000 francs pour des travaux réalisés sur la route de Fontaines à Fontainemelon.

Un arrêté relatif aux incompatibilités de fonction a été approuvé. Il interdit à 48 collaborateurs communaux sur 191 d'accepter des charges politiques au sein de la commune de Val-de-Ruz.

En outre, les conseillers généraux se sont prononcés en faveur du règlement du conseil d'établissement scolaire du cercle de Val-de-Ruz.

Enfin, le législatif a accepté la création d’une commission d’études sur le statut des membres de l'exécutif. Ainsi, sept membres ont été nommés; quatre du groupe PLR-PDC, deux socialistes et un Vert.

Intégralité de l'article à découvrir demain dans "L'Express".