Didier Cuche à la rencontre de ses amis et de ses fans

La commune du Pâquier, le Ski-club Chasseral-Dombresson-Villiers et le fan's club Didier Cuche organisent une réception en l'honneur du champion le samedi 19 avril aux Bugnenets. Asaison fantastique, réception... exceptionnelle! La commune du Pâquier, le Ski-club Chasseral-Dombresson-Villiers et le fan's club Didier Cuche organisent une fête en l'honneur de leur champion le samedi 19 avril aux Bugnenets. Une tente chauffée de 900 places et un village Coupe du monde seront dressés sur le parking du haut. «Le seul qui est plat», précise Philippe Matile.

12 avr. 2008, 12:00

Le président du Ski-club est l'homme qui a donné l'impulsion. «Après la victoire de Didier à Kitzbühel, il fallait mettre quelque chose sur orbite», martèle-t-il. Consultés, Didier Cuche et son agenda ont demandé à tous les acteurs d'unir leurs forces dans un seul bastringue. En raison de l'engouement populaire, la capacité de la tente a rapidement dû être revue à la hausse. Pareil pour le souper fondue, dont le nombre de couverts est passé de 500 à 650 pour faire un minimum de malheureux. «La fondue se mangera à guichets fermés», rigole Philippe Matile. «Il restera 250 places pour manger des grillades, des pizzas ou juste boire un verre!»

Didier Cuche sera présent dès 14h30, heure à laquelle il remettra les prix de la Coupe qui porte son nom, réservée à la relève alpine régionale. «Il se réjouit de passer cette journée avec ses amis et ses fans», a assuré Alain Cuche, son frère et «manager». Didier est actuellement en Turquie, où il goûte aux joies de l'héliski.

Si le rendez-vous du 19 avril se veut festif et convivial, une petite ombre - outre les soucis liés à la météo - plane sur la manifestation. «On a été fortement déçu du manque d'enthousiasme du canton à participer», résume Alain Cuche. Le Conseil d'Etat avait débloqué 5000 francs, somme que les organisateurs ont poliment refusée. «L'idée était de proposer une fête complètement gratuite et on espérait couvrir la moitié de notre budget avec cet argent», lâche Philippe Matile, soutenu par Olivier Burgdorfer, président de commune du Pâquier. «Là, on est loin du compte... Quand on songe à tout ce qu'apporte Didier pour l'image du canton et de la région, sans compter les impôts, on se dit que c'est dommage... On va sûrement faire du déficit, mais on se débrouillera, il y a bien plus grave que ça...»

Conseillère d'Etat en charge de l'éducation, de la culture et des sports, Sylvie Perrinjaquet a annoncé sa présence le 19 avril à titre personnel.

Pour mémoire, Didier Cuche a signé 12 podiums cet hiver, dont deux victoires en descente à Kitzbühel et en super-G à Val Gardena. Il a également décroché un deuxième globe de cristal de la descente (après 2007) et terminé troisième du classement général de la Coupe du monde. / PTU