Réservé aux abonnés

Un train par demi-heure en 2016

Contraint de s'adapter, Neuchâtel transforme un danger en atout.

21 avr. 2015, 00:01
data_art_9046958.jpg

Avec ses vieilles lignes de chemin de fer, le canton de Neuchâtel arrive en bout de quai. Mais il est à l'heure. Les Neuchâtelois auront droit, dès le mois de décembre, à la cadence à la demi-heure. Sur le territoire cantonal uniquement. Parce que pour le trafic ferroviaire sur les grandes lignes, rien ne va changer: pour Berne, Lausanne et Genève, il y aura toujours un train, à ne pas rater, par heure.

Cette nouvelle configuration n'était pas attendue avant dix ans. Mais les chantiers du projet Léman 2030 ont brusquement accéléré les choses. Neuchâtel a dû s'adapter en urgence aux changements...