Réservé aux abonnés

La nouvelle vie des objets trouvés

Parmi les 100 000 objets oubliés dans les transports publics se cachent de véritables trésors. Une société privée se charge de les revendre.

14 août 2012, 00:01
data_art_6293585.jpg

Un soir de juillet 2012, un grand violoniste oubliait dans l'omnibus entre Berne et Thoune un Stradivarius valant plusieurs millions de francs. Sa formidable distraction a défrayé la chronique bien au-delà des frontières helvétiques et pour cause, l'instrument est l'objet le plus précieux jamais retrouvé dans un train suisse. Or, si de véritables trésors sont régulièrement abandonnés sur les sièges des transports publics ou dans la rue, ils ne font que rarement la fortune de ceux qui les récupèrent.

Parmi les oublis record figurent également de grosses sommes d'argent, confie Frédéric Revaz, ...