HNE: le peuple tranchera entre deux modèles le 12 février

Les citoyens neuchâtelois seront appelés aux urnes le dimanche 12 février 2017 pour décider de l'avenir de l'Hôpital neuchâtelois (HNE). A l'approche du vote, la campagne ne connaît aucun répit.
13 janv. 2017, 08:29
Le canton est divisé entre le Bas et le Haut, une scission qui se dessine aussi au sein des sections des partis politiques.

Rarement un objet de votation n'aura suscité autant de passion dans le canton de Neuchâtel que le dossier hospitalier, soumis au peuple le dimanche 12 février 2017. Les citoyens trancheront entre deux modèles: un site unique de soins aigus à Neuchâtel et un centre de réadaptation à La Chaux-de-Fonds ou alors le maintien de deux hôpitaux avec des soins aigus dans le Haut et le Bas du canton.

La campagne menée par les partisans du projet du Conseil d'Etat et par ceux de l'initiative lancée par le Groupe de travail interpartis des Montagnes ne connaît aucun répit. A l'approche du vote, le canton est divisé entre le Bas et le Haut, une scission qui se dessine aussi au sein des sections des partis politiques.

Le modèle de réorganisation spatiale de l'Hôpital neuchâtelois dessiné par le gouvernement prévoit de concentrer à Neuchâtel, sur le site de Pourtalès, les soins aigus et à La Chaux-de-Fonds, dans un futur hôpital, la réadaptation. Des polycliniques à Neuchâtel, à La Chaux-de-Fonds et à Val-de-Travers garantissant des soins de proximité compléteraient ce modèle.

Très engagé durant la campagne, le gouvernement répète que ce scrutin est essentiel pour l'avenir du canton de Neuchâtel et qu'il est emblématique de la devise de la législature "un canton, un espace". Le Conseil d'Etat juge son modèle complet et précis.