Réservé aux abonnés

Une grâce enfantine

21 oct. 2017, 00:42

Destiné aux enfants, le prochain concert de la Société de musique de Neuchâtel ne devrait pas déplaire non plus aux parents!

Julie Fortier et Christophe Sturzenegger, qui forment l’ensemble Variante, feront virevolter les notes du «Carnaval des animaux», œuvre incontournable de Camille Saint-Saëns. Ils en offriront la version originale pour piano à quatre mains. C’est Vincent Aubert qui, dans le rôle du narrateur, s’appropriera le texte du malicieux Francis Blanche. Empreinte de fraîcheur et d’humour, cette pièce sera précédée de la non moins fameuse «Ma mère l’oye». Une suite pour piano à quat...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois