Sur plusieurs fronts

Raymonde Bourquin, maire, détaille les perspectives 2006. Une année qui s'annonce riche, avec plusieurs projets de développement La mise à l'enquête prochaine du Plan directeur de la vieille ville constitue un des points forts des perspectives 2006 à La Neuveville.

10 févr. 2006, 12:00

Actuellement à l'Oacot, pour examen préalable, le Plan directeur de la vieille ville devrait être rapidement mis à l'enquête, puis en pratique. Une concrétisation qui n'ira pas sans une profonde réflexion sur ses répercussions de la part des autorités. Raymonde Bourquin, maire de La Neuveville, le souligne: «Cette réalisation conduira à des restrictions de parcages. Nous avons des idées pour y remédier, mais leur financement est problématique.»

L'entrepôt situé dans le prolongement de la gare ayant été libéré, la Municipalité va pouvoir entreprendre l'aménagement de la place. Par ailleurs, les travaux de la rue du Faubourg vont pouvoir démarrer.

La commune, qui a gagné 60 habitants l'an dernier, a encore des perspectives de développement. «Un grand projet est remis à l'ordre du jour. Il doit se construire encore six maisons à Prapion, avec une cinquantaine d'appartements», précise Raymonde Bourquin. Une initiative avait été lancée, rappelons-le, contre la hauteur des bâtiments. Elle avait été déclarée irrecevable et le recours des initiants n'avait pas abouti.

L'administration communale va connaître quelques réaménagements cette année, sur trois sites. La voirie, par exemple, quittera ses quartiers actuels, sous le pont de l'autoroute, pour s'installer au chemin de la Plage 2 (anciennement Aigat ou Nova).

Les travaux d'entretien tiennent une place importante à La Neuveville, qui surveille en particulier son réseau de conduites. Les fuites y sont notamment détectées et colmatées. «En 2005, nous avons ainsi distribué 45.000 m3 d'eau de moins que l'année précédente», relève Raymonde Bourquin.

Giratoires en projet

Les travaux qui vont être entrepris sur l'A5 entre La Neuveville et Cornaux, cette année ainsi que l'an prochain, auront évidemment des répercussions sur la circulation et les limitations de vitesse dans le secteur de La Neuveville. L'aménagement d'un giratoire est prévu à l'est de la localité (un autre est annoncé par les Neuchâtelois vers la jonction Le Landeron-Ouest).

Les lents glissements de terrain de Saint-Joux restent sous surveillance. Rappelons que la commune a étudié les moyens de juguler le phénomène. Elle n'a pas la capacité financière d'en payer le prix exorbitant et a fermé la zone vouée à l'effondrement.

«Le dossier de la police fait aussi partie de nos priorités», souligne Raymonde Bourquin en faisant allusion à l'unique agent en service actuellement à la police municipale. La commune suit attentivement l'évolution du projet «Police-Berne», une police unifiée. «Nous étudions les prestations offertes, les coûts. Plusieurs variantes sont possibles.»

Enfin, les bâtiments de l'école primaire devront être adaptés (avec d'éventuelles nouvelles constructions) au projet pédagogique pilote «-2 +2"» qui vise à rendre plus homogènes les quatre premières années de vie scolaire, deux années d'école enfantine et les deux premières années d'école primaire. Quant au projet de construction d'une salle omnisports, il va devoir, malheureusement, prolonger sa gestation... / ATH