Réservé aux abonnés

Panneaux solaires sur le lieu du drame

La solution de remplacement au câble en cause dans le décès d'un adolescent a été posée. Il reste au moins une audition avant de boucler l'instruction pour homicide par négligence.
07 août 2015, 13:34
data_art_7945064.jpg

Dix mois après la mort de Mathieu, lycéen de 17 ans électrocuté lors d'une baignade, l'autel érigé à sa mémoire à l'entrée du port de Neuchâtel demeure. Au bout de la jetée, la vue donne désormais sur des panneaux solaires, installés la semaine dernière pour alimenter le phare, en remplacement du câble électrique en cause dans le drame.

"Plutôt que de refaire une alimentation sous l'eau, la solution préconisée a été celle de capteurs solaires" , explique Fabien Coquillat, architecte communal adjoint. L'aménagement est mis à l'enquête publique jusqu'au 5 mai.

Famille du défunt consultée

Pilo...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois