Réservé aux abonnés

FC Auvernier: infesté par un champignon, le terrain doit fermer

On l’appelle la fusariose: c’est la maladie des terrains de football. Après avoir sévi en Super League à Genève et Saint-Gall, elle a eu raison du terrain du FC Auvernier, qui restera fermé pour deux semaines au minimum.
04 sept. 2019, 18:53
Ravagée par un champignon, la pelouse du FC Auvernier sera impraticable pendant deux semaines au minimum.

«C’est fou comme pelouse s’est détériorée». Le président du FC Auvernier, Paulo Rico, assiste les bras ballants à la moisissure de son terrain depuis plus d’un mois. «Au début, c’était juste un petit coin qui était râpé. Mais depuis, ça a pris de l’ampleur. C’est vraiment impressionnant». 

C’est vrai qu’à l’œil nu, l’herbe n’est pas aussi verte que ce qu’elle devrait être sur les hauts d’Auve...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois