Réservé aux abonnés 11

Ils se préparent aux cas d'urgence

Un bataillon s'entraîne au Centre opératoire protégé de Pourtalès.

10 avr. 2015, 00:01
data_art_9013397.jpg

ANTONELLA FRACASSO (TEXTES)

Lucas vuitel

Mardi, 8h, les premiers soldats du bataillon hôpital 2 sont entrés en service au stade de la Maladière, à Neuchâtel. Une cérémonie de la prise du drapeau, aux Jeunes-Rives, a donné le coup d'envoi du cours de répéti tion: à 13h30, les militaires étaient au garde-à-vous! Installé au Centre opératoire protégé de l'hôpital Pourtalès, le bataillon y restera jusqu'à demain.

Sous la responsabilité du major EMG Philippe Allain, les soldats se préparent à différents scénarios d'urgence. Catastrophe naturelle, pandémie ou toute autre situation de c...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois