Des locataires ont reçu leur congé et s'y opposent

Plusieurs locataires des galeries Marval, à Neuchâtel, ont reçu leur congé. Ils ont entamé un bras de fer avec le nouveau propriétaire, Antonio Tacconi. Ce dernier parle d'activités qui ne correspondent pas à son projet.

03 oct. 2014, 14:54
Les galeries Marval en 2003, lorsque le café était encore ouvert.

Au moins cinq locataires de l'immeuble des galeries Marval, des commerçants, ont reçu une résiliation de leur bail. Plusieurs ont pris un avocat. Quant au chantier entamé en juin dans le café, il semble abandonné depuis au moins deux mois.

Maître des lieux depuis l'an dernier, Antonio Tacconi précise quelque peu le projet qu'il a en tête: faire du plus chic, avec un centre de bien-être, de la gastronomie et de la mode. "Certains pourront rester s'ils s'y conforment".

Lire notre article samedi dans "L'Express".