Réservé aux abonnés

L’Hôpital neuchâtelois fait la chasse aux erreurs médicales

Dans le cadre de la Semaine d’action de la sécurité des patients, l’Hôpital neuchâtelois a mis en place des «chambres des erreurs» pour aider ses collaborateurs à détecter les problèmes qui peuvent aggraver la situation des malades dans leur lit.
19 sept. 2019, 17:24
L'aide infirmière constate que la perfusion n'est pas conforme à ce qui était prévu.

Maurice a sept ans et il vient de subir une amygdalectomie, une ablation des amygdales. De retour dans sa chambre, en service de pédiatrie de l’Hôpital neuchâtelois (HNE), il a une perfusion et vient d’avoir un petit vomissement. Il reçoit la visite de Julian et Susana, deux aides infirmiers de l’hôpital qui viennent voir si tout se passe bien et si le traitement et les soins prévus sont administrés correctement.

En fait, si la chambre est réelle et que nous sommes bien en service de pédiatrie, Maurice n&rsqu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois