Un programme d'action cantonal pour la santé psychique des enfants et ados neuchâtelois

Les autorités sanitaires cantonales et les organisations actives dans le domaine de la santé lancent aujourd'hui un programme d'action cantonal consacré à la santé psychique des enfants et adolescents. Un montant de près de 800'000 francs sur 3 ans est ainsi prévu.

11 sept. 2017, 12:07
Titre du programme cantonal, "Tous concernés"

Le ministre cantonal de la santé Laurent Kurth a insisté sur ce point, la promotion de la santé et la prévention est un des six piliers de la politique sanitaire cantonale et la santé psychique en est une partie prioritaire.

Or, la petite enfance, l'enfance et l'adolescence sont des périodes déterminantes pour la santé psychique avec des répercussions tout au long de la vie.Ce programme d'action cantonal lancé aujourd'hui vise à promouvoir un cadre de vie favorable à la santé psychique des enfants, adolescents et des adultes qui les entourent.

>> A lire aussi: "Neuchâtel: la santé psychique de nos enfants en six questions"

Ce programme est piloté par le Service de la santé publique en collaboration avec plusieurs partenaires et associations actives dans tout le canton, comme les infirmières de la petite enfance de la Croix-Rouge, Stop Suicide, l'Association neuchâteloise d'accueil et d'action psychiatrique (Anaap) ou le Groupe Sida Neuchâtel. Il s'agit d'un programme sur quatre ans et disposera d'un budget de près de 800'000 francs, dont la moitié vient de la fondation Promotion Santé Suisse (PSS).