Grève mondiale pour le climat: voici ce qui est prévu dans le canton de Neuchâtel

Ce vendredi 22 octobre, militantes et militants du monde entier manifesteront une nouvelle fois pour le climat. Des actions sont également prévues dans la région neuchâteloise.
20 oct. 2021, 16:24
En 2019, la Grève du climat avait organisé sur la place Pury une gratiferia comme alternative au Black Friday. Un marché gratuit sera aussi mis sur place vendredi au lycée Blaise-Cendrars, à La Chaux-de-Fonds.

Défenseurs et défenseuses du climat se mobiliseront une nouvelle fois ce vendredi 22 octobre à l’occasion d’une grève internationale. En Suisse, des actions sont notamment prévues à Bâle, Bellinzone, Berne, Bienne, Genève et dans le canton de Neuchâtel.

Gratiferia au lycée

A La Chaux-de-Fonds, les élèves du lycée Blaise-Cendrars pourront prendre part à une gratiferia (marché gratuit). «Les élèves seront invités à amener les habits et les chaussures qu’ils et elles ne mettent plus afin que d’autres élèves puissent en bénéficier et que ces vêtements et chaussures aient droit à une nouvelle vie et ne soient pas simplement jetés», explique le communiqué de la Grève du climat neuchâteloise.

«L’idée est d’encourager les élèves à ne pas se contenter d’acheter du neuf en leur permettant d’expérimenter le seconde main.»

A lire aussi: Ces Neuchâteloises font des vêtements de seconde main un premier choix

Soupe et discussions

A Neuchâtel, la Grève du climat et l’association Actions étudiantes durables (AED) procéderont aux alentours de midi à une distribution de soupe à la fontaine de la Justice, «sous réserve de l’obtention d’une autorisation». L’occasion d’échanger et d’évoquer la question du gaspillage alimentaire.

A 18h30, le mouvement donnera une conférence à L’Amar (rue de Coquemène 1, Neuchâtel) autour de l’ouvrage du militant américain Aric McBay «Full Spectrum Resistance». Masque obligatoire à l’intérieur, repas à prix libre à l’extérieur. La présentation détaillée de la soirée peut être consultée sur le site web de la section neuchâteloise de la Grève du climat.

par Lea Gloor