Du courant performant partout grâce à un générateur solaire

Avec son nouveau produit, Trek, une génératrice solaire de moins de 2 kg, Iland Green Technologies SA, start-up neuchâteloise de Neode en voie d'émancipation vise un développement commercial grand public.

21 août 2012, 14:57
Le générateur utilise un panneau solaire flexible et se présente sous une forme tubulaire de moins de 50 cm de long et pèse moins de 2 kilos.

Créée en 2008, la start-up neuchâteloise Iland Green Technologies SA, spécialisée dans les solutions solaires, lance un nouveau générateur autonome baptisé Trek. Ce dernier utilise un panneau solaire flexible afin d’alimenter une batterie en électricité. Il se présente sous une forme tubulaire de moins de 50 cm de long et pèse moins de 2 kilos.

Installée à Pierre-à-Bot dans le parc scientifique et technologique de Neode, la firme dirigée par Daniele Oppizzi compte six employés. Sa stratégie consiste à intégrer les innovations de différents secteurs (photovoltaïque, batterie, LED) pour réaliser des produits innovants. Ce nouveau projet est issu de la demande des clients d’avoir un appareil plus petit et plus léger que le précédent générateur solaire Tube qui pesait... douze kilos.

Après deux ans de développement, la mini centrale solaire Trek est sur le marché. Sa technologie de pointe a séduit des aventuriers tels que Mike Horn ou Xavier Rosset. Mais vu son coût accessible et son poids raisonnable, l'appareil pourrait séduire le grand public, notamment les amateurs de randonnées à pied ou à vélo.

Les premiers 500 exemplaires produits du Trek ont tous été vendus. La prochaine production – d’environ 2000 unités – est prévue courant octobre 2012. L’entreprise entend en écouler 4000 d’ici la fin de l’année. 
Le prix de vente du Trek démarre à 466 francs.