Réservé aux abonnés

Covid-19: «Si la situation continue de s’aggraver, il faudra restreindre le nombre de tests»

Alors que le coronavirus circule à nouveau intensément dans la région, le laboratoire chaux-de-fonnier qui réalise les analyses des tests PCR du canton tourne à plein régime. Son directeur estime que les critères permettant de se faire dépister devront être restreints si la situation sanitaire continue de se péjorer.
16 oct. 2020, 17:59
Plusieurs centaines de prélèvements sont analysés chaque jour au laboratoire chaux-de-fonnier d'Admed.

Avec plus de 450 cas positifs au coronavirus Sars-Cov-2 ces dix derniers jours, un taux de positivité des tests qui bondit à 33% cette semaine et une hausse des hospitalisations, la pression s’accentue sur le système sanitaire neuchâtelois.

Les autorités ont déjà annoncé que le stade de vigilance montait d’un cran pour passer à l’orange et que de nouvelles restrictions allaient être imposées dès lundi. Elles doivent être annoncées ce samedi à 10h lors d’un point pres...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois