Réservé aux abonnés

Bâle-Ville y réfléchit

23 avr. 2015, 00:01

L'assistance au suicide doit être accessible à toute personne traitée dans un hôpital ou un EMS soutenu par le canton de Bâle-Ville. Le Parlement a approuvé, hier, une motion dans ce sens en première lecture. Le gouvernement doit prendre position avant la deuxième lecture.

Les députés ont approuvé la motion après un long débat par 50 voix contre 29 et 16 abstentions. Le texte a été soutenu par la gauche, alors que les partis chrétiens, les libéraux et les radicaux s'y opposaient. Au-delà des partis, une opposition entre les âges s'est manifestée, les jeunes se montrant plus favorables que les ...