Réservé aux abonnés

Un mystérieux «lanceur d’alerte» fait vaciller Trump

Les accusations d’un agent de la CIA ont conduit les élus démocrates à déclencher une procédure de destitution.
28 sept. 2019, 00:01
DATA_ART_13100764

«Pendant l’exercice de mes fonctions officielles, j’ai été informé, par plusieurs membres de l’administration gouvernementale, que le président des Etats-Unis utilise les pouvoirs liés à sa fonction pour solliciter l’intervention d’un pays étranger dans l’élection américaine de 2020.»

La phrase restera sans doute célèbre. Elle ouvre le rapport du mystérieux «lanceur d’alerte» qui a révélé les conversations de Donald Trump avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky et ébranle, aujourd’hui, la présidence américaine. Rendu public, jeudi, par le président de la commission du renseignement du Co...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois