Népal: les alpinistes coincés dans l'Everest commencent à être évacués

Les premiers alpinistes coincés dans l'Everest après le séisme qui a frappé le Népal commencent à être évacués. Une centaine de personnes se trouvaient sur la plus haute montagne du monde quand la Terre a tremblé.

27 avr. 2015, 10:23
Une avalanche a fait au moins 17 morts au camp de base de l'Everest. Tous les alpinistes seront évacués.

Les grimpeurs qui étaient bloqués depuis deux jours à haute altitude dans l'Everest à la suite d'une avalanche déclenchée par le violent séisme survenu samedi au Népal ont commencé à être évacués par hélicoptère. Trois appareils ont pu atteindre les camps 1 et 2, situés à plus de 6000 mètres, a indiqué l'alpiniste roumain Alex Gavan.

Il a communiqué cette information sur Twitter. Chaque hélicoptère ne peut transporter que deux grimpeurs à la fois en raison de l'atmosphère raréfiée à ces altitudes.

 

Un autre grimpeur, le Danois Carsten Lillelund Pedersen, a diffusé une vidéo sur Facebook montrant un hélicoptère atterrissant pour évacuer deux montagnards pour ensuite décoller 30 secondes plus tard. Le temps était clair.

Les survivants sur l'Everest décrivent un nuage de roches et de glace qui a déferlé samedi sur le camp de base. L'avalanche a fait au moins 17 morts. Plus de 60 personnes ont été blessées.

Selon les estimations, une centaine de grimpeurs et de guides seraient sains et saufs mais coincés aux camps 1 et 2 depuis le tremblement de terre de magnitude 7,9 de samedi qui a rendu impraticable la cascade de glace du glacier du Khumbu qui les relie au camp de base.

Un Japonais figure parmi les personnes tuées dans l'Everest, a annoncé lundi le ministère japonais des Affaires étrangères. Il s'agit du quatrième ressortissant étranger tué par l'avalanche. Dimanche, le département d'Etat américain a fait part du décès de trois Américains, un ingénieur de Google, un médecin et un cinéaste.