La coalition contre l'EI a mené 5 frappes près de Kobané

La coalition contre l'Etat islamique a mené lundi et mardi cinq frappes près de Kobané. Cette ville syrienne est sur le point de tomber aux mains des jihadistes de l'EI, selon l'armée américaine.

07 oct. 2014, 16:32
Sur cette photo prise depuis la Turquie, on aperçoit la fumée suite à un raid aérien, mardi, à l'ouest de Kobané.

Les Etats-Unis, aidés par l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, ont mené lundi et mardi cinq frappes près de Kobané. Selon l'armée américaine, la ville syrienne est sur le point de tomber aux mains des jihadistes de l'Etat islamique (EI).

Les Etats-Unis et leurs alliés ont mené, au total, neuf frappes en Syrie lundi et mardi, dont cinq près de cette ville, située tout près de la frontière avec la Turquie, a précisé le Centre de commandement américain chargé du Moyen-Orient et de l'Asie centrale (Centcom) dans un communiqué.

Une frappe au sud de Kobané a détruit trois véhicules armés, et en a endommagé un autre. Un deuxième bombardement au sud-est a détruit un véhicule armé transportant de l'artillerie anti-aérienne. Deux autres raids au sud-ouest de la ville kurde ont endommagé un char, et une autre frappe au sud a détruit une unité de l'EI.

Par ailleurs, la coalition a mené deux frappes à l'ouest d'Hassaké (nord-est) qui ont touché plusieurs bâtiments de l'EI, et une au nord-est de Deir Ezzor (est) qui a touché une aire de rassemblement ainsi qu'une installation de production d'explosifs. Un autre bombardement au sud-ouest de Rabia a touché un petit groupe de combattants de l'EI.

Aide de la Belgique

En Irak, les Etats-Unis aidés par la Belgique ont conduit quatre frappes. Elles ont visé le nord-est de Sinjar (nord), détruisant des véhicules armés et un petit groupe de combattants de l'EI.