Corée du Sud: le ferry de Sewol, qui a sombré il y a une année, sera renfloué

Le drame avait 250 victimes, dont une majorité de lycéens. Le 16 avril 2014, un ferry de la compagnie coréenne Sewol sombrait. L'épave repose aujourd'hui par 40 mètres de fond et son renflouage, promis par la présidente coréenne aux familles, coûtera 106 millions de francs.

16 avr. 2015, 07:41
Les élèves coréens rendent hommage à leurs camarades disparus il y a tout juste une année.

La présidente sud-coréenne Park Geun-Hye a promis jeudi que le ferry Sewol, dont le naufrage avait fait 304 morts voici un an, serait renfloué "dès que possible", faisant droit à l'une des principales exigences des familles. Cette tragédie avait fait 250 morts, dont une majorité de lycéens en voyage scolaire.

"Je prendrai les mesures nécessaire pour récupérer le bateau dès que possible", a dit la présidente à l'occasion d'une visite dans l'île méridionale de Jindo le jour du premier anniversaire de la tragédie.

Le ferry surchargé a coulé le 16 avril au large de Jindo avec à son bord 476 personnes, dont 325 lycéens provenant du même établissement. Le bateau repose désormais par 40 mètres de fond.

Les familles avaient menacé de boycotter une cérémonie du souvenir jeudi si le gouvernement ne s'engageait pas officiellement à ramener le ferry de 6825 tonnes à la surface, une opération lourde dont le coût est estimé à 110 millions de dollars.

L'enquête avait mis en évidence une combinaison de facteurs, de la surcharge du navire à l'incompétence de l'équipage, en passant par des travaux d'agrandissement illégaux qui ont affaibli sa flottabilité, sur fond de corruption de fonctionnaires et de collusion entre les autorités de réglementation et les entreprises privées.

La lenteur des secours a également été mise en cause, de même que leur désorganisation.