Réservé aux abonnés

Abdelmadjid Tebboune élu, la rue le conspue

Abstention record et marée humaine pour contester l’élection.

14 déc. 2019, 00:01
Algerian demonstrators take to the streets in the capital Algiers to reject the presidential elections, in Algiers, Algeria, Friday, Dec. 13, 2019. Abdelmadjid Tebboune, a former Algerian prime minister and loyalist of Algeria's influential army chief, has been elected Algeria's new president. Tebboune, 74, was elected with 58.15% of the vote in this oil-rich North African country. (AP Photo/Toufik Doudou) APTOPIX Algeria Presidential Elections

Une marée humaine a envahi, hier, le centre d’Alger pour conspuer le nouveau chef de l’Etat élu, Abdelmadjid Tebboune, un ex-fidèle du président déchu Abdelaziz Bouteflika. Le scrutin de jeudi a été très largement boycotté par les Algériens.

Abdelmadjid Tebboune, 74 ans, a été élu dès le premier tour de la présidentielle, avec 58,15% des suffrages, selon l’Autorité nationale des élections (Anie). Il a fait carrière au sein de l’appareil d’Etat algérien, notamment au côté de Bouteflika, qui en fera très brièvement son premier ministre, avant une brutale disgrâce. C’est le premier président de l’...