Réservé aux abonnés

Des règles plus strictes

Enquêtes anticorruption, droits humains, climat, les courtiers ont les mains moins libres.

27 mars 2019, 00:01
DATA_ART_12747967

Quand les entreprises minières et les négociants en matières premières annoncent se conformer à des codes de conduite internationaux afin d’améliorer leur gouvernance, les prenez-vous au sérieux?

La motivation première des entreprises est de gagner de l’argent. Il ne faut pas les considérer pour quelque bastion de la morale! Bien sûr, elles doivent se conformer aux lois des pays dans lesquels elles sont actives, même dans les contrées les plus défaillantes. Elles sont, par conséquent,...