Coronavirus

Coronavirus: les actions solidaires se multiplient dans le canton de Neuchâtel

chargement

Solidarité Les Neuchâteloises et Neuchâtelois ne restent pas les bras croisés après les mesures édictées par la Confédération et le canton pour lutter contre le coronavirus. Les initiatives individuelles fleurissent sur les réseaux sociaux.

 16.03.2020, 18:27
Les gestes de solidarités fleurissent sur les réseaux sociaux.

«Cette solidarité est aussi contagieuse que le virus.» Daniel Wittmer est l’un des instigateurs de Solidarité neuchâteloise, l’un des groupes de soutien nés sur Facebook après les mesures édictées par la Confédération et les cantons pour lutter contre la propagation du Coronavirus.

Allant de groupes Facebook à des documents partagés en ligne, une petite dizaine d’initiatives similaires se sont multipliées ces derniers jours de part et d’autres du canton de Neuchâtel. Chacune de ces actions compte des centaines de participants.

Plus de 2300 membres depuis vendredi

Solidarité neuchâteloise regroupe cependant le plus de personnes. Ce groupe Facebook dépasse ce lundi les 2300 membres.

Chargé de projet régulièrement appelé à réaliser des remplacements dans des classes du canton, Daniel Wittmer s’est senti particulièrement touché à l’annonce vendredi du Conseil fédéral de fermer les écoles dès lundi. «Comment faire pour s’organiser», s’est-il demandé.

Le nombre croissant de propositions d’aide – plus de 70 offres, issues de tout le canton –, a poussé le Neuchâtelois à s’entourer. «Une amie connaissait un projet similaire au Val-de-Travers. Elle et son conjoint se sont proposés.» Néanmoins, les trois admettent toujours être «quelque peu débordés» à l’heure actuelle.

Mettre en contact

«Nous tentons de répondre à trois questions simples: d’un côté, qui peut offrir quoi? De l’autre, de quoi ont besoin les gens? Pour les deux, quand et où?» Premièrement orientée pour soutenir les parents et leurs enfants, la page reçoit aussi beaucoup de propositions pour des transports et des achats de nourriture.

A lire aussi: Coronavirus: les classes neuchâteloises fermées dès lundi

Quid des personnes du troisième âge? «Malheureusement, les réseaux sociaux ne sont pas les mieux adaptés pour ces personnes», répond Daniel Wittmer. «Nous espérons pouvoir nous rapprocher de la protection civile afin de créer, ensemble, une base de données commune.»

La «minute applause» fait son chemin

A la suite de la décision du Conseil d’Etat neuchâtelois de fermer tous les restaurants et bars, plusieurs internautes appellent à titre individuel les restaurateurs à publier une liste et les prix de leurs produits périssables. «Nous nous ferons un devoir d’acheter chez vous plutôt qu’au supermarché du coin», peut-on lire. Le poste a été partagé à plus de 1200 reprises.

D’autres marques de solidarité sont plus bruyantes. Dimanche soir à 21 heures, plusieurs habitants du canton ont ouvert leurs fenêtres pour applaudir et soutenir, l’espace de 60 secondes, le personnel soignant se trouvant au front de l’épidémie. Originaire d’Italie, l’action dénommée «minute applause» doit se répéter chaque soir.

A lire aussi: Commerces, bars et restaurants fermés: les Neuchâtelois vont vivre au ralenti


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 16 marsCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 16 mars

SantéCoronavirus: l’école à distance se met en place dans le canton de NeuchâtelCoronavirus: l’école à distance se met en place dans le canton de Neuchâtel

DiverstissementCoronavirus: les événements neuchâtelois annulés ou reportés ces dernières semainesCoronavirus: les événements neuchâtelois annulés ou reportés ces dernières semaines

SantéNeuchâtel: comment se comporter face au coronavirusNeuchâtel: comment se comporter face au coronavirus

Top