Moins de festivaliers, plus de violence

02 août 2015, 18:47

Dernier des grands festivals open air de l'été en Suisse, celui de Gampel (VS) s'est achevé hier après quatre jours de soleil. Avec 72 500 visiteurs, la fréquentation est en baisse par rapport à l'an dernier, mais les organisateurs n'en attendaient pas tant avec la crise.

Seule ombre au tableau, une légère hausse des actes de violence et un tiers de visites supplémentaires à l'infirmerie en raison de la chaleur. «La grippe porcine n'a en revanche pas été évoquée», ont rassuré les organisateurs.

Sur le plan musical, les Britanniques Headliner Kaiser Chiefs et Snow Patrol ont été les plus convainquants de l'avis du chef de presse Olivier Imboden. Ce dernier groupe a embauché un «screen designer» qui a commenté leur concert avec des «images phantastiques».

N*E*R*D* n'a en revanche pas réussi à faire le poids jeudi, après l'enthousiasme provoqué par la performance du rappeur Stress. Parmi les divers groupes allemands à l'affiche, Silbermond et Farin Urlaub ont eu le plus de succès auprès du public, en particulier avec leurs essais de dialecte haut-valaisan.

Hier, le programme a fait la part belle aux Suisses avec les prestations de Bligg, Patent Ochsner et Lovebugs. Les pompiers étaient eux sur le qui-vive pour la nuit dernière: chaque année, des participants brûlent 30 à 50 tentes pour éviter de devoir les remporter à la maison. /ats

Moins de festivaliers, plus de violence