Faible augmentation des prix

08 janv. 2010, 07:11

Chaque année, Gastro Jura bernois et lac de Bienne, en collaboration avec la société Gastroconsult SA, organise un sondage sur les prix pratiqués dans les restaurants du Jura bernois (sans Bienne). En ce qui concerne 2009, il en ressort que les prix ont augmenté en moyenne de 0,3%. C'est très peu si l'on songe que lors du précédent sondage, les sondés avaient l'intention d'augmenter les prix de 2,42% en 2009. Selon Fabien Mérillat, le président de Gastro Jura bernois et lac de Bienne, cette différence serait due à la crise, mais aussi à l'interdiction de fumer dans les établissements publics, soit deux facteurs qui auraient finalement incité les restaurateurs à ne pas trop saler l'addition.

Ce sont surtout les boissons alcoolisées qui ont subi une hausse par rapport à 2008 (+1,96%). Les prix de la nourriture, eux, ont baissé (-1,31%). En particulier, l'assiette du jour était proposée en moyenne à 14fr.88 l'an dernier dans le Jura bernois. C'est meilleur marché que dans les cantons du Jura (15fr.61) et de Neuchâtel (16fr.16). Quant à l'incontournable café, son prix moyen, toujours en 2009, était de 3fr.21 (min: 2fr.50, max: 3fr.50). Là aussi, c'est mieux que dans le Jura (3fr.37) et à Neuchâtel (3fr.24). En comparaison, le prix du petit noir dans le Jura bernois en 2001 était de 2fr.88.

Concernant 2010, les intentions d'augmentation des prix dans les restaurants du Jura bernois sont en moyenne de 1,37%. Mais comme le note Fabien Mérillat, l'expérience montre que les intentions sont très souvent supérieures aux augmentations réellement pratiquées. «Les restaurateurs regardent souvent ce que font les autres avant d'agir.» /gbu

Faible augmentation des prix