Du provisoire pour l'école continue

02 août 2015, 18:45

Dès la rentrée scolaire d'août, l'école à journée continue entrera en vigueur à Saint-Imier. En attendant la construction du bâtiment scolaire prévu à cet effet, les écoliers seront accueillis dans le complexe des halles de gymnastique.

Pour encadrer des enfants en dehors des cours, la nouvelle réglementation cantonale oblige les communes à mettre en place des structures d'accueil répondant à la demande dès août 2010. A Saint-Imier, compte tenu des listes d'attente, le Conseil municipal a décidé d'introduire l'école à journée continue une année avant le délai prévu, soit dès la prochaine rentrée. Il s'agira de prendre en charge les écoliers le matin avant l'école, durant le repas de midi et l'après-midi après les cours.

S'agissant des infrastructures, les dispositions cantonales prévoient que les communes doivent mettre à disposition des locaux conçus de manière à répondre aux besoins des élèves des différents degrés scolaires. De tels locaux n'existent pas actuellement à Saint-Imier, raison pour laquelle le Conseil de ville a accepté, le 18 juin dernier, le projet de construction d'un nouveau bâtiment scolaire, à la rue du Temple 19.

En attendant sa construction, qui devrait s'achever fin 2010 (pour autant que la population donne son aval), il a fallu trouver une solution transitoire. Des locaux appartenant au complexe des halles de gymnastique, qui servaient auparavant de cantonnements pour des camps Jeunesse +Sport, ont été vidés et les murs repeints.

«Ces locaux n'étaient pas très lumineux, mais les fenêtres ont été changées», note Nicole Leblois, conseillère municipale en charge des écoles et de la culture. «Pour du provisoire, cela conviendra. Les éducatrices ont beaucoup d'imagination pour égayer un local.» Quant aux repas de midi, ils seront pris au centre Saint-Georges.

Ainsi, la forte demande pourra être satisfaite. D'ailleurs, le nombre de places ne peut pas être limité et tout parent qui le demande doit pouvoir inscrire son enfant. Au début de l'été, 115 élèves s'étaient préinscrits pour l'école à journée continue. Les parents avaient ensuite reçu un formulaire d'inscription, avec l'invitation à le retourner jusqu'au 24 juin. Ce délai ayant été jugé un peu court, il est encore possible de s'inscrire.

Si la tendance se confirme, il faudra probablement engager du personnel auxiliaire supplémentaire. Il s'ajoutera au personnel de l'école gardienne «Le Griffon», qui dépend de la fondation «La Pelouse» et qui, depuis environ cinq ans, accueillait déjà entre 30 et 40 enfants. «Il s'agira de se montrer un peu flexible durant les six premiers mois», assure Thierry Spring, président de la fondation «La Pelouse» et conseiller municipal en charge de la jeunesse. /gbu

Du provisoire pour l'école continue