Espagne: le parquet veut savoir si Puigdemont peut être extradé de Suisse vers l'Espagne

Le parquet général espagnol a demandé jeudi au gouvernement d'examiner la possibilité d'une extradition vers l'Espagne de Carles Puigdemont, en profitant de son passage en Suisse. L'indépendantiste catalan sera à Genève dimanche.
15 mars 2018, 15:26
/ Màj. le 15 mars 2018 à 15:26
Le parquet général espagnol a demandé jeudi au gouvernement d'examiner la possibilité d'une extradition vers l'Espagne de Carles Puigdemont.

Le parquet a demandé au gouvernement de réaliser "les démarches nécessaires auprès des autorités compétentes en Suisse en vue de déterminer si une arrestation est faisable, de même qu'une demande en vue de l'extradition". Le parquet général a fait cette demande au ministère de l'Intérieur après avoir appris que Carles Puigdemont se déplacera dimanche à Genève.

L'indépendantiste catalan va participer à une table ronde sur le thème de l'autodétermination organisée par le Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH). Il s'est installé en Belgique quelques jours à peine après sa destitution le 27 octobre par le gouvernement de Mariano Rajoy, suite à la tentative de sécession de sa région.

Libre de ses mouvements

Il est recherché en Espagne pour rébellion, sédition et malversation de fonds. Le juge en charge de l'enquête a renoncé à demander son extradition à la justice belge par crainte de divergences d'interprétation sur le fond du dossier qui pourraient ensuite affaiblir ses poursuites.