Réservé aux abonnés

Egalité salariale, thème clé

02 mai 2019, 00:01
/ Màj. le 02 mai 2019 à 00:01
Des manifestants avec des pancartes et des drapeaux defilent dans les rues de Geneve, lors du defile du 1er mai - Fete du Travail , ce mercredi 1 mai 2019 a Geneve. A Geneve, pres de 2'000 personnes ont participe au traditionnel cortege du 1er mai place, cette annee, sous le signe de lÕegalite, greve des femmes et la justice sociale et le climat. (KEYSTONE/Martial Trezzini) SUISSE DEMO 1 MAI TRAVAIL

Hier, en Suisse, égalité salariale et grève des femmes ont été au cœur de la Fête du travail. «C’est un jour où nous examinons de près si nous vivons vraiment dans une société juste, ou dans une société qui prétend l’être», a déclaré, à Soleure, Alain Berset, seul conseiller fédéral à prononcer un discours ce 1er mai. «Les femmes gagnent toujours beaucoup moins que les hommes dans notre pays, c’est injuste et cela viole notre Constitution.»

Pierre-Yves Maillard, pour la première fois en public en tant que nouveau président de l’Union syndicale suisse (USS), a prononcé un discours à Ol...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois