Ski alpin: «une très belle expérience» en Bulgarie pour Amélie Klopfenstein

Amélie Klopfenstein termine les championnats du monde juniors à Bansko, en Bulgarie, avec une 12e place en slalom. Malgré l’absence de podium, la skieuse de La Neuveville est satisfaite. Elle estime avoir le temps d’apprendre.
10 mars 2021, 11:05
/ Màj. le 10 mars 2021 à 16:47
Amélie Klopfenstein rentrera en Suisse une fois n’est pas coutume sans médaille.

Une fois n’est pas coutume, Amélie Klopfenstein rentrera en Suisse sans médaille. Après une 17e place en géant mardi, la skieuse de La Neuveville s’est classée 12e du slalom ce mercredi matin aux championnats du monde juniors à Bansko, en Bulgarie. L’Italienne Sophie Mathiou remporte la médaille d’or et précède la Suissesse de 2’’32.

A l’instar de la veille, la première manche d’Amélie Klopfenstein (dossard 23 ce mercredi) n’a pas été idéale. «J’ai de nouveau eu de la peine à trouver le rythme en restant sur la défensive», estime la championne de Suisse en titre de la discipline. Elle s’est élancée lors du second parcours avec 2’’39 de retard sur la leader.

«Je suis encore assez jeune à ce niveau»

Son sixième temps du deuxième tracé et sa remontée de neuf places sont, par contre, encourageants. «J’ai pu me relâcher et être à fond sans me poser de question. Cette douzième place est vraiment une belle récompense pour terminer ces championnats du monde juniors.»

Plus globalement, ces Mondiaux ont été «une très belle expérience», lâche Amélie Klopfenstein. A l’entendre, les médailles sont secondaires. «Je suis encore assez jeune à ce niveau. Il me reste encore deux ans dans cette catégorie des moins de 21 ans.»

«C’est une chance incroyable d’avoir l’occasion d’aller skier dans d’autres endroits et sur ces pistes», poursuit la skieuse. «Je gagne beaucoup d’expérience en voyant les filles des autres pays, avec ce niveau de compétition et ça me permet de me projeter pour ces prochaines saisons.»

Article modifié le 10.03.2021 à 16h40: citations d’Amélie Klopfenstein

par Loïc Marchand