Des écolos à vélo interpellent Laurent Kurth

Partis il y a 13 jours de Zurich, les cyclistes écolos du «Tour de climat» ont fait une halte ce jeudi 26 août à Neuchâtel. Comme dans les autres cantons, ils ont demandé l’intercession du conseiller d’Etat chargé des finances pour que la BNS réduise son impact écologique.
26 août 2021, 15:29
/ Màj. le 26 août 2021 à 15:29
51403540291_3cbdc935aa_o

Pour leur treizième jour de vadrouille, les cyclistes du «Tour de climat» ont remis ce jeudi 26 août un courrier engagé aux autorités du canton de Neuchâtel. C’est Pascal Fontana, vice-chancelier, qui a récupéré la missive adressée au directeur des finances cantonales. Comme aux ministres des autres cantons suisses, les activistes demandent à Laurent Kurth d’intercéder auprès de la BNS, pour qu’elle «abandonne progressivement les combustibles fossiles et devienne ainsi plus respectueuse du climat.»

Selon Campax, à l’initiative du projet, la BNS «alimente considérablement la catastrophe climatique et son portefeuille actuel contribuerait au réchauffement climatique de 4 à 6 °C d’ici 2100.» Une attitude qu’ils jugent incompatible «avec l’accord de Paris sur le climat, que la Suisse a également signé».

«M. Kurth pourrait écrire une lettre à M. Jordan, présenter une motion lors de la prochaine AG ou refuser de décharger le Conseil de la Banque. Il devrait faire tout ce qu’il faut pour empêcher que notre argent continue à alimenter la crise climatique. Nous et toutes les générations futures le remercierons», a déclaré Nora Scheel de l’organisation Campax.

Genève sera la prochaine étape du «Tour de climat», le 28 août prochain. En tout, le périple aura duré 36 jours.

Les cyclistes de Campax sillonnent les cantons de Suisse. Photo: SP Tour de climat 

 
par Victoria Javet