Les bus menant au Chasseral menacés de suppression?

La saison 2020 n’a pas été brillante pour les bus menant au Chasseral. En raison de la situation sanitaire, la majorité des lignes constatent une baisse de la fréquentation.
20 janv. 2021, 13:57
/ Màj. le 22 janv. 2021 à 16:21
La saison estivale a connu une baisse de fréquentation de ses lignes de bus.

Ils permettent aux habitants de trois cantons de rejoindre le Parc Chasseral en transports publics. Toutefois, l’existence des bus menant au sommet bernois est menacée. Après une hausse constante ces dernières années, la saison 2020 a enregistré une baisse de fréquentation. La situation sanitaire ainsi que la mise en service retardée d’un mois pourraient expliquer cette diminution.

Le trafic routier reste un défi de taille pour les lignes de bus. Celles-ci ne font pas le poids face aux nombreuses voitures individuelles se rendant au Chasseral.

Le financement des lignes Nods-Chasseral et Saint-Imier-Chasseral n’est pas garanti pour la saison prochaine. Des solutions sont en cours de discussion avec les communes et les associations de tourisme du Jura bernois.

Offre hivernale étendue

Le massif du Chasseral est également accessible en bus depuis la gare de Bienne. Pendant l’hiver, les amateurs de ski de fond et de piste peuvent ainsi se rendre sur le domaine skiable des Prés-d’Orvin.

Les Snowbus et Nordic’BUS permettent aux Neuchâtelois de rejoindre la station des Bugnenets-Savagnières et la Vue-des-Alpes pour sept francs l’aller-retour. 

Pour les Jurassiens, les pistes de ski des Bugnenets-Savagnières sont atteignables en bus de Saint-Imier. La ligne du Snowbus dessert également la station au départ de la place Pury, à Neuchâtel. Elle fait partie des offres hivernales de Bus alpin, association qui favorise l’accès en transports publics des régions de montagne en Suisse.

Depuis cet hiver, le Nordic’BUS permet également de gagner les sommets de La Vue-des-Alpes à partir de Cernier.

par Estelle Liechti